v

Programme de foresterie autochtone : miser sur la collaboration dans le respect de la culture

Le Canada est le foyer de plus de 1,6 million d’Autochtones vivant dans des centaines de communautés réparties dans ses provinces et territoires. Bon nombre de ces communautés autochtones sont situées dans des zones forestières et aspirent à prendre une part active au secteur forestier, à développer des activités économiques mais aussi à avoir une perspective différente sur la façon de gérer et de vivre de la ressource forestière.

FPInnovations a mis sur pied un programme qui appuie les communautés autochtones dans le développement d’activités économiques fondées sur la forêt et a établi des collaborations qui offrent des résultats positifs à ces communautés. L’assistance fournie s’est articulée de différentes manières, allant de plans de développement économique à des programmes de soutien.

Initialement concentré en Colombie-Britannique en 2014, le Programme de soutien technique à la foresterie autochtone de FPInnovations s’est étendu aux communautés d’Alberta, de Saskatchewan et des Maritimes. Le programme a récemment reçu un financement de la province du Manitoba pour soutenir les entreprises autochtones locales dans la chaine d’approvisionnement du secteur forestier et pour analyser les possibilités de développement économique liées à la foresterie pour les entrepreneurs autochtones.

Nation Lhoosk’uz Dené : atteindre l’autonomie énergétique

La nation Lhoosk’uz Dené est un exemple d’une communauté ayant obtenu de grandes retombées. Située dans la partie centrale de la Colombie-Britannique, la communauté, dont le territoire principal s’étend à l’ouest de Quesnel le long de la rivière Black Water, n’est connectée à aucun réseau d’électricité ou de gaz naturel et dépend d’approvisionnements en diesel et en propane qui se font par un transport de deux heures sur une route forestière de services.

Au cours des dernières années, la région entourant la communauté a été lourdement touchée par l’infestation de dendroctone du pin ponderosa, qui a entraîné d’intenses incendies de forêt. En plus de l’immense dévastation causée dans les environs immédiats de la communauté, ces perturbations ont eu des conséquences importantes sur l’utilisation traditionnelle des terres telle que la chasse et le piégeage, la cueillette de baies et la fabrication de médicaments.

« Nous allons créer un approvisionnement en énergie verte, en plus d’éliminer la biomasse qui représente un risque d’incendie autour de la communauté. »

-Cheffe Liliane Squinas

 

Une source d’énergie inattendue

Protéger la communauté d’éventuels feux de forêt tout en rétablissant la ressource terrestre est devenu un objectif clé pour la nation Lhoosk’uz Dené. « C’est là que FPInnovations a été appelée pour offrir des conseils afin d’identifier une solution qui aiderait non seulement à protéger la communauté des incendies forestiers, mais qui utiliserait également la ressource en biomasse disponible autour de Kluskus, » souligne Christoph Schilling, gestionnaire du programme de foresterie autochtone chez FPInnovations. FPInnovations a proposé d’aller encore plus loin et d’utiliser la biomasse comme source de chaleur et d’énergie pour la communauté.

Lors des discussions initiales avec Allan Okabe, gestionnaire de bande pour la nation Lhoosk’uz Dené, il est devenu clair pour FPInnovations que le principal besoin était de réduire la quantité de biomasse autour de la communauté afin d’atténuer les risques d’incendie. FPInnovations a suggéré de cibler la zone immédiate qui entoure Kluskus, en tirant profit des directives d’Intelli-Feu—un programme visant à réduire les risques occasionnés par les feux de forêt pour les zones habituées—pour alimenter une éventuelle unité de cogénération de chaleur et énergie. Une étude de faisabilité a rapidement révélé que cette approche était appropriée pour la petite communauté et l’idée a été reçue positivement par la nation Lhoosk’uz Dené.

Les travaux d’éclaircie pour réduire le niveau de risque d’incendie étaient déjà en cours et ont permis de récolter l’équivalent de 10 hectares (environ 2 000 mètres cubes) d’arbres morts sur pied qui pourraient servir à alimenter l’unité. Les arbres récoltés montraient déjà un potentiel élevé pour la transformation en copeaux ou l’utilisation comme carburant pour le système de cogénération.

Le projet de cogénération chaleur et énergie

Avec des directives claires en mains, les chercheurs de FPInnovations ont identifié un système adéquat de production combinée de chaleur et énergie. Fabriquée en Finlande, l’unité mobile ‘Volter’, installée dans un conteneur de transport de 40’, permet de générer chaleur et énergie par la conversion de biomasse forestière en gaz de bois, qui est par la suite transformé en 110kW de chaleur et 40kW d’énergie. Des essais rigoureux, visant principalement la qualité de la matière première, ont été réalisés aux laboratoires de FPInnovations à Vancouver. La période d’essais a aussi permis la formation par Volter de 10 membres de la nation Lhoosk’uz Dené

« Notre territoire a été lourdement touché par le dendroctone du pin ponderosa et par un nombre important de feux incontrôlés. Le système de cogénération de chaleur et énergie nous procure une solution viable pour une source alternative d’énergie, » mentionnait la Cheffe Liliane Squinas. « Nous ferons la transition de générateurs au diesel à un système alimenté par la biomasse à notre disposition. En plus d’utiliser la ressource locale, nous pourrons aussi mettre en œuvre notre connaissance traditionnelle et nos pratiques de gérance sur le territoire de la nation Lhoosk’uz Dené.

La nation Lhoosk’uz Dené (Kluskus) collabore avec FPInnovations depuis que nous avons entendu parler de la technologie de production combinée chaleur et énergie, en 2018. Nous allons créer un approvisionnement en énergie verte, en plus d’éliminer la biomasse qui représente un risque d’incendie autour de la communauté. »

Des retombées positives pour la communauté et l’environnement

Pour la nation Lhoosk’uz Dené de Kluskus, l’installation d’un système de cogénération chaleur et énergie dans leur communauté devrait entraîner des résultats très positifs. Une fois installée, l’unité permettra d’éviter l’utilisation annuelle de près de 100 000 litres de diesel, ce qui réduira de façon significative la dépendance aux combustibles fossiles de la communauté. Sur une perspective environnementale, le système permettra également d’éliminer l’équivalent de 300 tonnes d’émissions de GES par année, équivalant à retirer 65 voitures de la route chaque année.

Le système créera deux emplois à temps plein liés à l’exploitation de l’unité et de 5 à 10 emplois supplémentaires liés à la chaîne d’approvisionnement en biomasse. Le modèle d’affaire a aussi permis d’améliorer de manière importante l’économie de la communauté : alors qu’auparavant la communauté devait acheter du diesel pour le fonctionnement de ses générateurs, cet argent demeurera maintenant au sein de la communauté et profitera directement à ses membres.

La nation Lhoosk’uz Dené planifie également de produire de la biomasse à partir des arbres récoltés, une activité qui pourrait représenter une source supplémentaire de revenus, et d’utiliser la chaleur produite par le système de cogénération pour assurer la sécurité alimentaire et pour des projets de sylviculture. Mais avant tout, ces mesures permettront de protéger la communauté et de restaurer l’environnement forestier naturel.

FPInnovations et la nation Lhoosk’uz Dene Nation aimeraient remercier le programme Renewable Energy for Remote Communities (administré par Fraser Basin Council en vertu du CleanBC Plan) et le programme Énergie propre pour les collectivités rurales et éloignées, volet Biothermie de Ressources naturelles Canada pour leur appui financier afin d’amener ce projet à exécution. 

Une approche unique adaptée à chaque projet

Great Bear Rainforest® Essential Oils – Great Bear Rainforest Essential OilsLe programme de foresterie autochtone de FPInnovations est avant tout un programme de soutien conçu pour s’adapter aux besoins réels des communautés plutôt qu’une approche unique. À titre d’exemple, au cours des dernières années, l’organisation a accompagné les membres des communautés situées dans la Forêt pluviale du Grand Ours (Great Bear Rainforest) dans les différentes étapes de développement de leur entreprise d’huiles essentielles. FPInnovations a participé au projet depuis les premières étapes afin d’aider l’entreprise à développer un solide plan d’affaires, établir des coûts, cibler les bons marchés, promouvoir leurs produits et poursuivre l’expansion de leur entreprise.

Depuis la mise sur pied du programme, FPInnovations a collaboré avec plus de 75 communautés autochtones. On estime que plus de 50 entreprises ont ainsi été créées ou maintenues, résultant en plus de 600 emplois, dont 50 postes hautement qualifiés pour des jeunes et 50 postes hautement qualifiés pour des femmes, pour des investissements totaux de plus de 25 millions $.

Grâce à l’appui financier soutenu de nombreux partenaires, notamment le ministère des Forêts, des Terres, de l’Exploitation des ressources naturelles et du Développement rural de Colombie Britannique, le Innovation, Bioeconomy and Indigenous Opportunities Branch et Diversification de l’économie de l’Ouest Canada, le programme poursuit ses objectifs de développer et mettre en œuvre des possibilités de développement économique adaptées et évolutives tout en fournissant des innovations et en générant des possibilités d’emplois pour les communautés autochtones. « Les résultats, et en particulier les partenariats, sont extrêmement positifs, et nous sommes impatients de créer beaucoup d’autres collaborations avec des communautés autochtones à l’échelle du Canada, » conclut Christoph Schilling.

 

 

Nous sommes ouverts pendant cette période sans précédent et disponibles pour vous soutenir | We are open during these unprecedented times and are fully operational to support you.
X